Art Art and Design Art Exhibition Art in Europe Artist Français

J.M.W. Turner

Exposition: Prix Turner

Date: 25 Septembre 2018-6 Janvier 2019

Lieu : Tate Britain, UK

Joseph Mallord William Turner naquit au 21 Maiden Lane, à Covent Garden à Londres, fin avril ou début mai 1775. L’artiste lui-même aimait à penser qu’il était né le 23 avril, qui est à la fois un jour de fête nationale, la Saint-Georges et l’anniversaire de William Shakespeare, mais aucune preuve n’a été fournie à ce jour. Son père, William, était perruquier et barbier.

Nous connaissons peu de choses au sujet de sa mère, Mary (née Marshall), à part le fait qu’elle souffrait de troubles psychiques, un état aggravé par la maladie de la jeune soeur de Turner qui mourut en 1783. À cause des tensions familiales liées à ces malheurs, Turner partit vivre en 1785 chez son oncle à Brentford, où il commença sa scolarité. Chef-lieu du Middlesex, Brentford était une petite ville commerçante à l’ouest de Londres empreinte d’une longue tradition de radicalisme politique qui transpirera dans les oeuvres tardives de Turner.

Turner-self-portrait
Autoportrait, vers 1799. Huile sur toile, 74,3 x 58,4 cm.
Tate Collection, Londres.

Mais, ce furent surtout les alentours de la ville aux allures arcadiennes (les champs s’étendant en aval de la Tamise jusqu’à Chelsea et les paysages en amont jusqu’à Windsor et au-delà) qui marquèrent probablement le jeune garçon (surtout après avoir vécu dans l’environnement sordide de Covent Garden), et développèrent chez lui sa vision d’un monde idéal.

Turner-Malmsbury Abbey
Malmesbury Abbey, vers 1791-1792. Aquarelle et encre brune sur papier, 54 x 38,3 cm.
Norwich Castle Museum and Art Gallery, Norwich.

En 1788, Turner fréquenta une école à Margate, petite station balnéaire située sur l’estuaire de la Tamise, à l’extrémité est de Londres. Des dessins de son séjour ont été conservés, montrant une remarquable précocité, notamment dans ses premiers essais de perspective. Ayant apparemment achevé sa scolarité classique, Turner revint à Londres vers 1789 et travailla pour plusieurs architectes et dessinateurs. Parmi eux, se trouvait Thomas Malton Jr (1748-1804), dont l’influence se remarque dans les oeuvres de Turner datant de cette époque. Le 11 décembre 1789, le premier président de la Royal Academy, Sir Joshua Reynolds (1723-1792), dirigea la commission qui admit Turner à l’école. La Royal Academy était le seul établissement où l’on enseignait les Beaux-Arts en Angleterre.

Turner-Clare Hall and King’s College Chapel
Clare Hall et King’s College Chapel, Cambridge, des bords de la rivière Cam, 1793.
Aquarelle et graphite sur papier vélin crème légèrement grainé, 20 x 27,6 cm.
Yale Center for British Art, New Haven (Connecticut).

La peinture n’était cependant pas au programme (les premiers cours datent de 1816) et les étudiants apprenaient surtout à dessiner, d’abord à partir de moulages en plâtre de statues anciennes, puis une fois jugés assez talentueux, à partir de nus. Il fallut environ deux ans et demi au jeune étudiant avant de passer ce cap.

Turner-In the Valley Near Vietri
Dans la vallée près de Vietri, vers 1794. Aquarelle et graphite sur papier vélin crème légèrement grainé, 17,8 x 23,2 cm. Yale Center for British Art, New Haven (Connecticut).

Parmi les visiteurs et professeurs des cours de nus se trouvaient des peintres célèbres tels que James Barry (1741-1806) et Johann Heinrich Füssli (1741-1825), dont les grandes aspirations artistiques allaient imprégner le jeune Turner. À cette époque, les bourses d’études n’existaient pas et Turner dut subvenir à ses besoins dès ses débuts. En 1790, il exposa pour la première fois des oeuvres à la Royal Academy et à quelques rares exceptions près, il participa régulièrement à ces expositions annuelles jusqu’en 1850. À cette époque, la Royal Academy n’organisait qu’une seule exposition par an, ce qui par conséquent avait un impact bien plus important qu’à l’heure actuelle où il y a des expositions concurrentes innombrables (certaines parmi les plus remarquables sont d’ailleurs organisées par la Royal Academy elle-même). Les créations vives et originales de Turner furent rapidement appréciées.

Pour mieux connaître la vie et l’œuvre J.M.W Turner, continuez cette passionnante aventure en cliquant sur: Amazon, Google Play, Kobo.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.