Art Art Exhibition Artist Ebook Français

Whistler et la Nature

James-Whistler-exhibition-Whisler-and-Nature

Whistler and Nature – Maître victorien, James McNeill Whistler. Né en Amérique, mais vivant au Royaume-Uni pendant la plus grande partie de sa vie, il était connu comme un artiste doté d’une personnalité audacieuse et d’une attitude révolutionnaire à l’égard du monde naturel.

James-Whistler-1
De gauche à droite : personnage inconnu, J. M. N. Whistler, W. M. Chase et M. Mempes, 1885.
The Parrish Art Museum, Southampton, New York.

Whistler surgit, tel un météore, à un moment crucial de l’histoire de l’art, et il joue un rôle de précurseur. Ce n’est pas un hasard si le peintre s’installe à Londres. C’est en effet en Europe que se livrent les plus belles batailles artistiques et esthétiques, et l’artiste est d’un tempérament pour le moins combatif : il a, comme les Impressionnistes et à leurs côtés, la volonté d’imposer ses idées. Son oeuvre se déroule en quatre périodes. Dans une première période de recherche, l’artiste est influencé par le réalisme de Courbet et par le japonisme. Puis Whistler trouve son originalité avec les Nocturnes et la série des Cremorne Gardens en s’opposant à l’académisme qui veut qu’une oeuvre d’art raconte une histoire.

James-Whistler-Arrangement-en-noir
Arrangement en noir, No 5. Portrait de Lady Meux. 1881-1882
194,2 x 130,2 cm. Academy of Arts, Honolulu, Hawaii.
Valparaiso Harbor, 1866
  Smithsonian American Art Museum, Gift of John Gellatly

Lorsqu’il peint le portrait de sa mère, Whistler l’intitule Arrangement en gris et noir, ce qui est significatif de ses théories esthétiques. S’il dépeint les jardins de plaisir de Cremorne, ce n’est pas pour y figurer, comme Renoir, des personnages identifiables, mais pour saisir une atmosphère. Il aime les brumes des bords de la Tamise, les lumières blafardes, les cheminées d’usine qui, la nuit, deviennent de magiques minarets. La nuit, redessine les paysages, estompe les détails. C’est la période au cours de laquelle il fera figure de précurseur et d’aventurier de l’art ; au bord de l’abstraction, il choque ses contemporains. La troisième période est surtout dominée par ses portraits en pied : c’est elle qui lui apportera la gloire. Mais il saura insuffler, à un genre pourtant classique, sa profonde originalité. Il cherche à saisir chez ses modèles une partie de leur âme et restitue les personnes dans leur environnement.

Crépuscule en chair et vert. Valparaiso. 1866, 58,4 x 75,9 cm.
Tate Gallery, Londres.

Cela donne une étrange présence aux modèles qui semblent prêts à sortir du tableau pour nous rejoindre. En extrayant des individus la substance poétique, il crée des portraits qualifiés de médiums par ses contemporains et dont Oscar Wilde s’inspirera pour écrire son Portrait de Dorian Gray. Enfin, vers la fin de sa vie, l’artiste réalise des paysages et des portraits dans la grande tradition, très influencé par Velázquez. Whistler fera preuve d’une impressionnante rigueur en faisant sans cesse coïncider son oeuvre avec ses théories. Il n’hésitera pas à croiser le fer avec les théoriciens de l’art les plus célèbres. Son procès retentissant contre John Ruskin en est un bel exemple. Comment deux personnages aussi épris d’esthétique, aussi amoureux de l’art, ont-ils pu se retrouver aussi violemment opposés ? Whistler, l’Américain, semant la zizanie dans un monde artistique victorien défendu par Ruskin, l’ami de Turner: voilà un grand moment.

Whistler-Arrangement-en-blanc-et-noir
Arrangement en blanc et noir. Portrait de Maud Franklin. 1876, 191,5 x 90, cm. Freer Gallery of Art, Smithsonian Institution, Washington.

Il prononcera des conférences pour expliquer au public ses théories sur l’art, et publiera un ouvrage dont le titre est un délice : Le noble Art de se faire des ennemis. Précurseur à bien des égards, il fut l’un des premiers à concevoir l’idée de l’exposition totale : lors de ses expositions, il s’occupait de la totalité de la manifestation, de la décoration des lieux jusqu’à la tenue des employés en passant par les cartes d’invitation, obéissant ainsi à une volonté de cohérence. Whistler fut du reste l’un des premiers, avec William Morris dans un genre différent, à considérer la décoration intérieure comme une forme d’art. Il concevra pour lui-même, mais aussi pour les autres, des ensembles décoratifs inspirés. Sa personnalité, ses foucades, son élégance en font un sujet idéal de curiosité et d’admiration. Ami proche de Mallarmé, admiré par Marcel Proust qui lui rendra hommage dans La Recherche, dandy provocateur de la trempe de nos Barbey d’Aurevilly ou Théophile Gautier, mondain ombrageux, artiste exigeant, il fut un novateur audacieux. Sa vie est un roman de cape et d’épée dans la tradition de Cyrano de Bergerac et constitue une aventure humaine qui a valeur d’exemple pour la jeunesse.

Whistler-Nocturne-en-bleu-et-argent
Nocturne en bleu et argent. Le Lagon, Venise. 1879-1880, 51 x 66 cm.
Museum of Fine Arts, Boston

Pour mieux connaître , continuez cette passionnante aventure en cliquant sur: AmazonFrancenumilog , youboox , DecitreChapitreFnac France , FnacSwitzerland ,  Librairiecharlemagne.com , Bookeen ,  Cyberlibris  , Ebook GalleryGoogleBook Amazon Canada , Renaud-BrayArchambaultLes Libraires , Overdrive ITunesKobo.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.