Ivan Shishkin, Hiver, 1890
Art,  Français

La culture et l’art des anciennes tribus de Sibérie

– Crédit vidéo d’introduction : Panning Shot of Steppe Grasslands video de Дима Черноусов de Pexels.
– Crédit vidéo de fin : Serial Shot of a Frozen Lake video d’Алексей Валеев de Pexels.

Le texte ci-dessous est l’extrait du livre L’art de la Sibérie (ISBN: 9781844845637) écrit par Valentina Gorbatcheva et Marina Federova, publié par Parkstone International.

Berceau de nombreux peuples – Evenks, Youkaguires, Tchouktches, Koriaks, Nénètses, Nanaïs, Yakoutes, Touvas… – la Sibérie présente, du Nord au Sud et d’Ouest en Est, un paysage culturel riche et diversifié. Traditionnellement éleveurs de rennes, de chevaux, chasseurs de mammifères marins, ou encore pêcheurs-chasseurs, les peuples autochtones de la Sibérie, du Grand Nord et de l’Extrême-Orient russes ont érigé, durant des millénaires, des cultures assurant la survie des populations humaines dans les conditions climatiques extrêmes de cet immense espace Nord-asiatique. Sous l’effet de la colonisation, ces ethnies ont connu un déclin important. Les plus minoritaires d’entre elles voient aujourd’hui s’éteindre, sous leurs yeux, leurs cultures ancestrales. Après une présentation succincte du contexte bioclimatique et géographique et une évocation du cheminement historique de ces peuples, le lecteur trouvera, au fil de cet ouvrage, des clés pour pénétrer dans l’univers traditionnel et dans l’imaginaire chamaniste des premiers habitants de la Russie d’Asie

Icône : Kazan Mère de Dieu, moitié du XIXe siècle, L’Art de Sibérie
Anonyme, Icône : Kazan Mère de Dieu, moitié du XIXe siècle. Bois, peinture à l’huile, 45 cm x 57 cm. Musée Régional d’Irkoutsk, Irkoutsk.

En raison de leur contact étroit avec la nature, les habitants des déserts glacés de l’Arctique en utilisant toutes les ressources naturelles à leur disposition ont crée plus qu’un habitat de tentes grossières et des feux de camps, ils sont aussi devenus des artistes.

Le sens artistique des populations de Sibérie s’expriment dans tous les domaines aussi bien dans les gravures complexes sur les défenses de morse que sur les perles de verre des vêtements des femmes, mais aussi dans les délicates sculptures des jouets d’enfant ou dans l’ambigüité obsédante des masques de shamans. Dans un environnement où le fonctionnel et la survie forment un tout, ses communautés en voie d’extinction rapide libèrent leur créativité artistique puisée dans une nature sauvage.

Sous l’effet de la colonisation, ces ethnies ont connu un déclin important. Elles eurent à subir l’expansion russe et la Révolution Industrielle mettant en péril leur culture mais aussi l’environnement. Les plus minoritaires d’entre elles voient aujourd’hui s’éteindre, sous leurs yeux, leur culture ancestrale. Ce qui suit est une vue d’ensemble des relations entre le climat extrême de la Sibérie, une évocation du cheminement historique de ces peuples avec notamment un rappel des événements qui ont bouleversé la vie des ses communautés et une description des principes du shamanisme, sa pratique et son influence dans la vie quotidienne des peuples de Sibérie afin de présenter la spiritualité et le sens artistique de ses différentes cultures. Le lecteur trouvera, au fil de cet ouvrage, des clés pour pénétrer dans l’univers traditionnel et dans l’imaginaire chamaniste des premiers habitants de la Russie d’Asie…

Khanty, Traineau de renne traversant un lac de faible profondeur, 1998, L’Art de Sibérie
Khanty, Traineau de renne traversant un lac de faible profondeur, 1998.

« Un pays dont le froid est intense mais aussi d’une grande chaleur. Un pays en apparence misérable, mais qui cache en son coeur un trésor inestimable. »

Prolongement naturel de l’Etat russe depuis près de trois siècles, la Sibérie s’étend de l’Océan Glacial Arctique au Nord, aux frontières du Kazakhstan, de la Mongolie et de la Chine au Sud, des chaînes de l’Oural à l’Ouest, à l’Océan Pacifique à l’Est.

La Sibérie se situe (approximativement) entre le 45ème et le 77ème parallèle de latitude nord et entre le 60ème et le 190ème parallèle de longitude est. Son point le plus au nord se situe au cap Severo ou cap du Nord-est, une langue de terre entre l’estuaire des fleuves Ienisseï et Léna ; le cap Vostotchni à son extrémité est se situe à une distance de seulement 77 kilomètres du cap Prince de Galles en Amérique du Nord qui est séparé du détroit de Béring. Sa plus grande longueur d’est en ouest est de 5793 kilomètres et sa plus grande largeur du nord au sud est de 3218 kilomètres formant ainsi un territoire qui dépasse la taille de l’Europe de plus de 2.500.000 km2.

Troupeau de rennes en Sibérie, 1998, L’Art de Sibérie
Troupeau de rennes en Sibérie, 1998.

Beaucoup d’Européens se représentent la Sibérie comme une terre de réclusion, une région rude et inhospitalière aux étendues désertes, constamment glacées et plongées dans la nuit une bonne partie de l’année. La Sibérie n’a toutefois rien d’un espace homogène, puisque du Nord au Sud, elle alterne plusieurs grandes zones bioclimatiques – désert arctique, toundra et toundra boisée, taïga, steppes boisées et steppes sèches, et qu’elle offre un relief varié, des basses plaines aux hautes montagnes.

Occupant la majeure partie du territoire, le plateau de Sibérie centrale est bordé, au Nord, à l’Est et au Sud, par un gigantesque amphithéâtre de chaînes montagneuses : au Nord et à l’Est, les monts de Verkhoïansk culminent à 2389 mètres ; au Sud, les monts des Saïans (2930 mètres) et les monts de l’Altaï (4506 mètres) forment la frontière méridionale de la Sibérie. C’est dans ces chaînes que naissent les trois plus grands fleuves sibériens, l’Ob, l’Ienisseï (du mot evenk ioanessi, « le grand fleuve ») et la Léna. Pris par les glaces une bonne partie de l’année (d’octobre-novembre à mai-juin), ces fleuves véhiculent leurs eaux puissantes à travers toute la Sibérie, sur environ quatre mille kilomètres, pour se jeter dans l’Océan Glacial Arctique.

Rituel aux Esprits de l’eau lors de la fête d’été des Petits Peuples du Nord, L’Art de Sibérie
Evènes, Rituel aux Esprits de l’eau lors de la fête d’été des Petits Peuples du Nord, Yakoutie.

La péninsule du Kamchatka, important centre de peuplement aborigène, est une bande de terre longue et irrégulière qui s’étend de la mer d’Okhotsk entre le 56ème et le 62ème parallèle de latitude nord et mesure dans sa plus grande longueur 1126 kilomètres. Sa formation est presque entièrement d’origine volcanique divisée par une chaine de montagne au relief accidenté qui compte encore de nos jours cinq ou six volcans en activité. Cette immense chaine de montagnes s’étend du 31ème au 60ème degré de latitude et comprend une succession Presque continuelle de crête qui s’arrêtent de façon abrupte dans la mer d’Okhotsk.

Au nord se situe une steppe au relief élevé appelé le dole ou le désert, territoire des Koriaks éleveurs de rennes. La partie centrale et sud de la péninsule sont divisés par des éperons et les contreforts de la chaine principale, où s’enfoncent profondément des vallées sauvages et isolées qui donne un caractère pittoresque et majestueux aux paysages que l’on rencontre rarement dans les régions du nord de l’Asie. Le climat est doux et pluvieux et la végétation est luxuriante, excepté dans l’extrême nord…

Ivan Shishkin, Dans les régions sauvages du Nord, d’après un vers de Mikhail Lermontov dans le poême «Le Pin», 1891, L’Art de Sibérie
Ivan Shishkin, Dans les régions sauvages du Nord, d’après un vers de Mikhail Lermontov dans le poême «Le Pin», 1891. Huile sur toile, 161 cm x 118 cm. Musée de l’Art Russe, Kiev.

Pour mieux connaître ce sujet, continuez cette passionnante aventure en cliquant sur: Amazon USAmazon UKAmazon FrenchAmazon GermanAmazon MexicoAmazon ItalyAmazon SpainAmazon CanadaAmazon JapanAmazon IndiaAmazon NetherlandsParkstone InternationalFNAC, AbeBooks, Decitre, Librairie Obliques

Parkstone International is an international publishing house specializing in art books. Our books are published in 23 languages and distributed worldwide. In addition to printed material, Parkstone has started distributing its titles in digital format through e-book platforms all over the world as well as through applications for iOS and Android. Our titles include a large range of subjects such as: Religion in Art, Architecture, Asian Art, Fine Arts, Erotic Art, Famous Artists, Fashion, Photography, Art Movements, Art for Children.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap
%d bloggers like this: